?

Log in

Previous Entry | Next Entry

[Fic] K&Q&J : King&Queen&Sandwich

L'été dernier ma trèèèèès chère soeur m'avait lancé une série de défis (il devait y en avoir dix, mais finalement j'ai arrêté au bout de trois... m'enfin bref)
Bref, avec tout plein de conditions je devais écrire quelque chose, et vu que moi et les trucs imposés c'est pas trop ça.. Ça donne des trucs très bizarres.
Mais bon, c'est pas si grave.
Du coup, tadaaam, création d'un recueil "King&Queen&Joker" où tous les textes s'appelent King&Queen&QuelqueChose \o/
Pourquoi ce nom ? Aucune idée. Demandez à Koyama, peut-être qu'il saura... Ah non, à Shige, il est intelligent Shige !

/!\ Présence de dérapages cérébraux ; Aucun animal n'a été blessé durant l'écriture


King & Queen & Sandwich


Couple/persos : News en guest stars
Idée de base : Suite à un défi avec Tegomass, Koyama part explorer les égouts avec pour seuls objets dans son sac à dos :
-Un livre de Shige
-Un penlight des Kanjani (pour s'éclairer)
-Un uchiwa de Matsujun pour pas être trop seul
-Un sandwich cornichons-wasabi préparé par Tegoshi
-Un thermos avec une drôle de boisson dedans (encore made in Tego)
Le but est pour Koyama de ressortir vivant de cet endroit, malgré les fantômes, cafards, tueurs en série et autre pitites bestioles qui hantent les lieux.
Rating :

Longueur : 2353 mots



Koyama se releva en se frottant la tête. Il épousseta ses vêtements et regarda autour de lui. Il venait d'être jeté dans cet endroit sale, grouillant de rats et de bestioles inconnues qu'il n'avait d'ailleurs pas envie de connaitre, plus connu sous le nom d'égouts, par les bras de Massu, qui lui, suivait la directive de Tegoshi, le tout sous les yeux amusés de Shige. Penché au dessus de la bouche d'égout, la petite tête blonde et souriante de Tegoshi lui fit :

"Je t'ai préparé un sac de survie~ Prends-en soin !"

Sur ces mots, Koyama vit la main de Masuda passer par l'ouverture, lui lancer un sac à dos et faire un rapide signe d'au revoir, avant que Tegoshi n'ajoute :

"Et n'oublie pas ton objectif : Le slip de Shige !"

Ah oui, le slip de Shige. Quelques heures auparavant, Tegoshi et Masuda l'avaient défié de retrouver le slip de Shige que le faux blond avait accroché, ou plutôt, fait accrocher par un pauvre petit junior innocent en plein apprentissage de ses pas de danse, au bout d'un bâton au fin-fond des égouts. En tant que vrai Koyama, il avait accepté le défi, et c'était assez vite retrouvé là. Mais ce qui le dérangeait le plus n'était pas le fait d'être dans un endroit si insalubre et malodorant, mais c'était qu'il n'avait pas eu le temps de passer chez lui pour nourrir son chat. Il croisa les doigts pour que, s'il restait enfermé ici trop longtemps, Shige s'en occupe. Ah non, il ne faudrait pas qu'il fasse une crise d'allergies, disons Masuda plutôt. Oui, c'est ça, Masuda allait s'occuper de son chat. Le problème étant réglé, Koyama rencentra ses esprits sur sa mission principale. Cette mission principale étant, bien évidemment, de trouver un Yoshi mutant dans les égouts de New York.
Seul problème, il n'était actuellement pas à New York. Il allait donc devoir se contenter de trouver le slip de Shige dans les égouts de Tokyo, ce qui n'était pas une mission très facile, mais digne de l'inspecteur Koyama. Manque de chance, l'inspecteur Koyama était parti en vacances aux Iles Canaries avec son homonyme aventurier, laissant tout seul le Koyama de base, avec pour mission... de remplir cette mission.

Le Koyama de base était donc actuellement dans les égouts, avec pour seules affaires le sac de survie de Tegoshi et pour seule compagnie un rat qui se rapprochait dangereusement de sa chaussure. Le sac de survie Tegoshien était un affreux sac à dos rouge et vert fluo dans lequel le Koyama de base n'avait pas encore osé regarder, par peur de son éventuel contenu. Après quelques instants d'hésitation et un coup de pied dans le rat, Koyama consentit enfin à jeter un oeil dans le sac. Bien sur, il ne jeta pas réellement un oeil dedans, puisque, à part les siens, il n'en avait pas, que jeter un des siens aurait été problématique et qu'il n'avait pas encore fouillé les égouts pour en trouver un autre. Il ouvrit donc le sac prudemment et en examina le contenu. Tout d'abord, un thermos. Il remarqua un petit post-it collé sur le dessus et lut "C'est la Boisson Spéciale Voyage dans les Egouts, tu m'en diras des nouvelles !" Savoir qu'elle avait été réalisée par Tegoshi ne l'enchantait déjà pas beaucoup, mais avec un nom pareil, il redoutait le pire. Il attrapa ensuite un emballage en aluminium où était également collée une petite note :  "Sandwich détecteur de slip de Shige, à utiliser avec précaution et modération !". Koyama se demanda quand et comment Tegoshi avait eu le temps d'élaborer ça et le rangea, préférant s'attarder sur un autre objet. L'autre objet en question était un petit rectangle dur que Koyama reconnu assez rapidement comme l'énième dernier bouquin de Shige qu'il était en train de relire pour la cinquième fois. C'était d'ailleurs étonnant que Tegoshi ait pensé à le mettre dans ce sac de survie, estimait-il donc que Shige était bon pour la survie ? Enfin plus important, est ce que Tegoshi savait lire ? Euh non, plus important : la suite du sac. Il découvrit ensuite deux objets qu'il n'aurait pas pensé trouver dans un sac de survie : un penlight du dernier concert des Kanjani8 et un uchiwa qui semblait être à l'effigie d'un raton-laveur aux cheveux longs. Koyama alluma le penlight et se rendit compte que ce n'était pas un raton-laveur aux cheveux longs, mais son cousin proche, un JatsuMoon, plus communément appelé MatsuJun.

Le MatsuJun est une espèce rare en voie de multiplication. Dans son environnement naturel, qui n'est autre que la loge des Arashi, le MatsuJun évolue lentement. Le MatsuJun se nourrit habituellement de feuillages et de petites baies qu'il récolte dans les petits buissons du jardin de sa voisine quand il va nourrir son chat. Oui, parce que le MatsuJun va nourrir le chat de sa voisine qui est trop vieille pour se trainer jusqu'à la gamelle de son animal.

Koyama froissa le post-it vert qui était précédemment collé au dos de l'uchiwa du raton-laveur à poils longs et l'envoya rejoindre le sandwich au fond du sac. Il remarqua un deuxième post-it sur l'uchiwa, qui celui-là était rose où était écrit "Pour te tenir compagnie, je l'ai piqué à Chinen, ne l'abime pas~" Koyama se demanda à peine pourquoi le petit Chinen qui n'est plus si petit que ça aurait un uchiwa de JatsuMoon, sachant qu'il idolatrait Ohno. Il se dit que Tegoshi devait avoir confondu un petit junior avec Chinen ou qu'il avait un début d'alzheimer.
Il remit tous les objets inutiles dans l'affreux sac rouge et vert fluo et le glissa sur ses épaules. Il fit un pas en avant et poussa un cri. L'endroit étant terriblement sombre et la situation honnêtement aussi ridicule qu'une chanson des Sexy Zone, il n'avait pas prévu qu'en avançant, sa chaussure se remplirait d'eau.
Dommage pour elle, la chaussure n'avait pas soif et offrit toute cette eau à son amie la chaussette, qui, n'étant pas très grande buveuse donna tout au pied de Koyama. Le pied de Koyama se fit assez rapidement retirer de l'eau froide et sale dont il ne voulait pas et fut posé à un endroit plus sec et stable. Koyama attrapa en vitesse le penlight des Kanjani dans son sac. Il l'alluma et, le tenant devant lui, s'avança avec prudence dans un tunnel obscur.

Après quelques minutes de marche aléatoire, Koyama se dit que s'il était moins seul, cela passerait surement mieux. Il essaya alors d'attraper un rat pour le garder avec lui et lui parler le long de son voyage. Mais la petite bestiole ne se laissa pas faire et préféra planter ses dents dans le doigt du Koyama de base. Le Koyama de base fit une grimace de base et envoya valser le rat dans un courant d'eau juste à côté. Il se résignit ensuite à sortir de son sac, la seule et unique compagnie non-agressive (et encore on en est pas surs) qu'il pourrait trouver dans le dédale de tunnels : Yankumette du 93... ou plutôt son animal de compagnie, JatsuMoon le raton-laveur au brushing. Le Koyama de base se remit donc en route, armé de son penlight et de son uchiwa de raton-laveur. Il rit en se disant que vu de l'extérieur il devait ressembler à un fanboy psychopathe vivant dans les égouts, ou y passant pour entrer dans la loge des Arashi ou encore pour aller espionner Subaru sous sa douche, et se dit que finalement, ce n'était peut-être pas si mal qu'il soit seul. Enfin seul avec sa tête de MatsuJun au bout d'une pique et son estomac qui commençait à lui reprocher de ne pas avoir pris de petit-déjeuner. Le Koyama de base marcha encore sur quelques mètres, jusqu'à une intersection. Devant la grande question "A droite ou à gauche ?", il se dit simplement qu'il allait faire une pause et ouvrit son sac de survie, qui était, rappelons-le, affreusement rouge et vert fluo.

Il saisit le Sandwich Détecteur et se demanda comment un sandwich pouvait bien détecter les sous-vêtements de Shige. Peut-être que se serait avec un système d'alarme ou un radar... Ou encore peut-être un détecteur de mouvement ? se dit-il en mordant dans l'en-cas. Le Koyama de base grimaça, décidemment Tegoshi était vraiment nul en cuisine. Il rangea le sandwich, reprit sa lampe et sa seule et unique source de compagnie en main et se plaça face aux deux tunnels en tentant d'analyser leur comportement pour déterminer lequel était le bon. Malheureusement pour lui, les tunnels ne font pas grand-chose de leurs journées, et n'ont donc pas de comportement à analyser. Perdu dans sa comptemplation, Koyama ne remarqua pas tout de suite que ses pieds venaient de décoller du sol et qu'il flottait maintenant à une quinzaine de centimètres du sol. En revanche, il s'en rendit compte quelques secondes plus tard quand son corps se mit en mouvement, comme tiré par le ventre. Il s'engouffra inconsciemment dans le tunnel de gauche et continua encore comme ça sur une vingtaine de mètres, avant d'arriver à un autre croisement. Là, ses pieds retombèrent assez violemment sur le sol, manquant de lui faire perdre l'équilibre.

"C'était donc ça, le Sandwich Détecteur de Slip de Shige..." se dit le Koyama des cavernes, qui découvrait cette nouvelle technologie les yeux brillants de petites étoiles roses et jaunes. "Hmmm Saaandwiiiiich..."

Le Koyama des cavernes ressortit rapidement le sandwich magique de son sac et en prit une bouchée, avant de le ranger et de se remettre en route. Comme précédemment, il décolla du sol et suivit un chemin, guidé par son estomac. Puis, à l'intersection suivante, il retomba sur terre et recommença. Procédant ainsi encore quelques fois, il arriva bientôt à un dernier carrefour et décida qu'il allait faire ses courses. Une fois sorti de là, bien évidemment. Mais tout d'abord il voulut mordre dans le détecteur de slip, et constata avec efffffroi que les miettes de fin ne fonctionnaient pas comme le reste du sandwich.
Abandonné par les pouvoirs du sandwich, il du se résoudre à choisir un chemin de lui-même. Dommage pour lui, son cerveau de Koyama des cavernes n'étant pas très développé, il mit une bonne vingtaine de minutes à se décider entre le chemin de droite et le chemin de gauche, ce qui fut une grande perte de temps, puiqu'il finit par choisir de le jouer à pile ou face. N'étant en possession d'aucune pièce, le Koyama sauvage décida finalement de prendre celui de gauche, juste comme ça, au hasard. Sachez que le hasard du cerveau du Koyama de base ou des cavernes est particulièrement hasardeux, mais le hasard faisant bien les choses, le tunnel débouchait sur un baton, surmonté d'un slip. Sans se soucier de savoir s'il appartenait à Shige ou non, le Koyama des cavernes de base l'attrapa et monta les quelques barreaux métalliques de la pseudo-échelle qui guidait vers la sortie.

Koyama souleva difficilement la bouche d'égout au dessus de sa tête. Il passa la tête dehors et regarda eux alentours, se demandant où il avait bien pu atterrir. Ah, Tegoshi avait fait simple et avait choisi l'accès aux égouts le plus proche de leur lieu de travail, dans la ruelle derrière l'agence. Le Koyama des cavernes sortit de son trou et, après avoir refermé derrière lui, entra dans le batiment par la porte la plus proche. Porte qui était d'ailleurs de couleur grise, ce qui n'est pas du tout important, mais vu l'histoire, on n'est plus à ça près. Le Koyama de base utilisa le peu de force qui lui restait pour escalader les escaliers, signe des restes du Koyama des cavernes (qu'il avait mis dans son armoire) et entrer dans la loge de NEWS.
En arrivant dans la pièce, il trouva un Tegoshi qui semblait attendre, un carnet vert pomme à la main, un Shige posé tranquillement sur un canapé et un Massu qui engloutissait des donuts au sucre sans se soucier du monde qui l'entourait. En le voyant entrer, Tegoshi bondit sur ses pieds et les enfila, pour courir ensuite vers le Koyama anciennement des cavernes.

"Alors ? Comment ça s'est passé ?" fit la petite boule de cheveux blonds en bondissant autour du Koyama aux chaussures encore mouillées. "Oh tiens, tu fais 'Sploutch sploutch' quand tu marches."

Il ouvrit ensuite son petit cahier vert couleur de pomme et sortit un stylo de sa tignasse décolorée.

"Des commentaires sur le Sac de Survie ? Le Sandwich Détecteur de Slip de Shige ? La Boisson Spéciale Voyage dans les Egouts ?
- Je comprends pas pourquoi tu as mis un uchiwa de MatsuJun dedans" fit le Koyama blasé en lui passant le slip pas très propre qu'il tenait encore à la main. "Tu ferais mieux de le rendre à son propriétaire."

Tegoshi balança le sous-vêtement derrière lui, sur la table où Massu était installé et fit, en ayant l'air de s'y connaitre :

"T'as pas aimé avoir de la compagnie ? C'est utile pourtant quand on est dans les égouts..."

Voyant que Koyama ouvrait la bouche pour rétorquer, Tegoshi y posa son carnet et remit son stylo dans ses cheveux. Les mains ainsi libérées, il fouilla dans le trou noir qui lui sert de poche pour en sortir un rectangle de papier épais à l'air plastifié, plus généralement appelé photo.

"Et me dis pas que ça t'a pas servi~" ajouta t-il en secouant la photo devant les yeux du Koyama mangeur de carnet "En regardant bien... t'as un peu l'air d'un fanboy psychopathe vivant dans les égouts, ou y passant pour entrer dans la loge des Arashi... ou encore pour aller espionner Subaru sous sa douche."

La porte s'ouvrit sur un petit Chinen qui fit d'une voix un peu gênée :

"Dis Tego.. t'as fini avec mon uchiwa de Jun ? Parce que Ohno est parti manger, donc je ne vais pas le croiser sur le chemin... J'aimerais pas qu'il pense que je le trompe."

Le faux blond contourna rapidement le Koyama retourné à l'état des cavernes et attrapa l'uchiwa en question dans l'affreux sac rouge et vert fluo.

"Tiens~" fit-il en lui tendant avec un grand sourire "Ah, et merci pour la photo, t'étais génial dans le rôle du rat !"

桜、咲いたよ

• Angel, jeune française, folle amoureuse des membres de Hey ! Say ! JUMP, NYC (#Yama-chan biased#) et de certains Juniors se situant entre 16 et 20 ans~ ♪

• Traductrice anglais -> français
• Fanfiction-neuse à ses heures perdues
•Subbeuse occasionnelle

~ Tension... APPLE \o/

• N'hésitez pas à commenter, demander, partager, faire des remarques, des calins, des gateaux et des chateaux de sable (ou même des chateaux de neige si l'envie t'en prend)!
*yeux de chat*

~ Baby, can you ride with me ? ♥

☆ Calendrier~

November 2015
S M T W T F S
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     
Powered by LiveJournal.com
Designed by yoksel